Le LABICI B est un cargo comme les autres, ni pire, ni meilleur, battant pavillon de complaisance, aux ordres d’un armateur peu scrupuleux… Son équipage est composé de 11 hommes représentant 7 nationalités. Quittant Calais et faisant route vers Béjaïa, en Algérie, pour livrer une cargaison de sucre, les hommes du LABICI B ne savent pas encore que ce voyage sera le dernier.

Leur navire va être saisi par des créanciers européens. L’armateur préférera disparaître plutôt que de payer ses dettes, abandonnant son équipage sans salaire, sans nourriture, ni billet de retour ! Si le LABICI B était en perdition au large, les secours terrestres se mobiliseraient. Mais dans le port de Béjaïa, il n’y a personne pour sauver l’équipage.

Après 6 mois d’une attente aussi incertaine qu’humiliante, les Hommes du LABICI B s’inclinent devant l’évidence : le marin est insignifiant aux yeux du monde…

  • première diffusion le 13 octobre 2003 sur ARTE
  • tourné à bord du Labici B entre avril et octobre 2001
  • durée : 1h18′
  • un film de FRANÇOIS CHILOWICZ
  • son VINCENT ISRAËL-ALEXANDRE
  • montage BERNARD SASSIA
  • musique originale FRANCK II LOUISE
  • produit par AGAT FILMS, DOMINIQUE BARNEAUD

FESTIVALS

  • BILBAO 2003, Festival Film Documentaire
  • CLERMONT-FERRAND 2003, Traces de vies, Grand Prix
  • LA ROCHELLE 2003, Escales
  • LUSSAS 2003, États Généraux du Doc
  • PARIS 2003, Festival du Réel, Prix des Bibliothèques
  • PARIS 2003, Festival PARIS-CINEMA, Documentaire sur Grand Écran
  • PARIS 2004, Festival des International des Droits de l’Homme
  • SAINT CAST LE GUILDO 2005, IMAGIMER, Grand Prix
  • TUNIS 2006, Doc à Tunis

À PROPOS DU FILM… sur le web